La daurade

Composition

  • 124 kcal
  • Protéines : 20,1%
  • Glucides : 0%
  • Lipides : 4,8%

La dorade (ou daurade) est un poisson de mer reconnaissable par son bandeau doré se trouvant entre ses yeux. Sa chair blanche est savoureuse et pleine de bienfaits. On distingue plusieurs espèces : la daurade royale (espèce la plus chère), la dorade rose et la dorade grise.

Ses bienfaits "santé"

  • Riche en protéines de grande qualité : la dorade renferme les 9 acides aminés essentiels à notre organisme, qui jouent un rôle clé dans la formation des enzymes digestives, des hormones et des tissus, comme la peau et les os.
  • Bonne source de vitamines, notamment du groupe B et en particulier en B12, et de minéraux (phosphore, potassium, fer, iode).
  • Petite quantité d'acides gras mono-insaturés et polyinsaturés (oméga-3), bénéfiques pour la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Ses moins

La dorade se consomme aussi crue : il y a donc un risque de toxi-infections si elle contient des bactéries que seule la cuisson peut détruire. Les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli doivent donc éviter d’en consommer crue.

Astuces

  • Pour savoir si une daurade est bien fraîche : vérifiez que l'oeil et le corps soient bien brillants et que ses écailles ne tombent pas.
  • Elle se cuisine à la vapeur, au court-bouillon, en papillote, grillée, en croûte de sel ou encore farcie aux herbes, légumes, mie de pain ...
  • La dorade est à cuire à feu moyen pour éviter que la chair se dessèche.

Conservation

La dorade se consomme le jour-même de préférence ou sous 2 jours en la mettant au réfrigérateur.
Il est possible de la congeler, soit entière et vidée, soit en filet, dans un sac de congélation.

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated.Basic HTML code is allowed.

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.