Le cheval

Composition

  • 161 kcal
  • Protéines : 28 %
  • Glucides : 0
  • Lipides : 5,3 %

Tendre et diététique, la viande chevaline est peu consommée car elle est avant tout considérée comme un compagnon de l'homme. Elle présente pourtant de nombreux atouts nutritionnels.

Ses bienfaits "santé"

  • Protéines de haute valeur biologique : la viande chevaline fournit tous les acides aminés essentiels que l'organisme ne peut pas produire tout seul.
  • Anti-anémique : elle est une exceptionnelle source de fer. 100g de cheval couvre 1/4 des besoins conseillés en fer. De plus, le fer est "héminique", c'est à dire qu'il est bien assimilé par l'organisme, contrairement au fer contenu dans les aliments végétaux. Sa consommation est donc conseillée aux personnes âgées, en convalescence, fatiguées, aux sportifs ...
  • Grande proportion d'acides gras insaturés et peu de lipides : la viande chevaline est bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Riches en vitamines B3, B6 et surtout B12 (contenue essentiellement dans les produits d'origine animale).

Ses moins

Le cheval est une viande fragile qui a tendance à s'oxyder rapidement.

Astuces

  • La viande chevaline est plus savoureuse quand elle est saignante et saisie à la poêle avec un peu de matières grasses afin de caraméliser les sucs.
  • Elle se mange et se cuisine comme le boeuf, peut se consommer en tartare, avec des herbes, des épices ...
  • Son goût sucré et sa tendreté extrême proviennent de sa teneur en glycogène.

Conservation

Il est important de prendre certaines précautions quant à sa conservation : elle doit être bien enveloppée et placée dans la partie la plus froide du réfrigérateur.

Elle doit être consommée sous 2 à 3 jours.

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated.Basic HTML code is allowed.

© 2012-2014 SARL Santé Toujours. Tous droits réservés.


Santé Toujours SARL ne fournit pas de conseil médical. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité.